Nos

Enjeux environnementaux

L’écosystème forestier est un espace de processus écologique où s’exerce une dynamique naturelle en faveur de l’humanité. Chaque végétal va jouer un rôle à son échelle, en tant qu’individu : il va fixer du carbone, tendre à améliorer la qualité de l’air, héberger certaines espèces animales et végétales…

 

Mais c’est en tant que groupe ou forêt qu’ils vont significativement contribuer à enrichir l’écosystème et les services qu’il rend à l’Homme. La forêt met en place des SOLUTIONS FONDÉES SUR LA NATURE. Ces SFN sont des services rendus par la forêt comme la régulation du climat, et l’influence sur la qualité de l’air, de l’eau, des sols ; dont les résultats sont universels et sans frontière.

Forêt

Les bénéfices de la forêt

La forêt sanctuaire permet par son modèle de sépulture de favoriser le développement d’arbres pluriséculaires,
la préservation de l'écosystème forestier et la mise en place des SFN.


La forêt est un acteur majeur de la lutte pour la biodiversité, contre le changement climatique,

pour le maintien des sols et la création de sols fertiles

En permettant l’instauration de sépultures au sein d’une forêt, les acquis pour les citoyens sont multiples.

On distingue schématiquement 2 grands types de services écologiques dont l’homme tire des bénéfices :


Les processus de base nécessaires au fonctionnement de tous les écosystèmes :

 

Cycles naturels, formation des sols, photosynthèse, cycle de l’eau, etc. sont quelquefois qualifiés de services supports (Millennium ecosystem assessment, 2005).

  • Les services de régulation

  • Les services d’approvisionnement (ou de prélèvement)

  • Les services culturels

Les services écosystémiques indépendants des services anthropocentrés


La biodiversité et les processus écologiques existent indépendamment des services rendus à l’homme (Fondation pour la recherche sur la biodiversité ; 2017).


Biodiversité (ou Services de support) :

  • Offre d’habitats

  • Formation et maintien des sols

  • Cycle des éléments nutritifs

  • Photosynthèse

  • Production primaire de biomasse

  • Cycle de l’eau

La forêt est le plus grand puit de carbone terrestre:

  • Elle absorbe 20% des émissions carbonées

  • 12% des gaz à effet de serre émis au niveau national

  • 88 millions de Tonnes de CO²/an sont ainsi stockés par la forêt

Lumière de la forêt

Services de régulation :

  • Régulation du climat global

Exemples de SFN : création des échanges atmosphériques en captant le gaz carbonique CO², fixant le carbone C et rejetant de l’oxygène 0²

  • Régulation du climat local

Exemples de SFN : l’émission de C.O.V Provoque les pluies

 

  • Régulation de la qualité de l’air   

Exemples de SFN : En recueillant les microparticules sur leurs feuilles, les végétaux réduisent d’un tiers le taux des particules fines dans l’air, émises notamment par les voitures. 

Coût sociétal : la qualité de l’air est l’une des 3 premières causes de mortalité prématurées 48 000 décès, chaque année en France ce qui représente un coût pour les collectivités de France de 100 milliards d’Euros par an (Article de l'AFP publié le 22 juin 2016)

  • Atténuation des nuisances sonores

  • Régulation de la qualité de l’eau

Coût sociétal: l'eau polluée serait liée à 1,8 million de morts, dans le monde, par exemple via un mauvais assainissement
ou la contamination des sources, causes de maladies gastro-intestinales et d'infections parasitaires (publié le 17 03 19 dans Futura avec AFP)

  • Régulation des espèces nuisibles, des infections et des maladies

284 espèces d'insectes abritées par un Chêne pédonculé, plus d’Une centaine pour une aubépine. 2 tonnes= poids de mycorhize à l’hectare.
1 gramme de sol fertile contient :1 million d’espèces de bactéries,100 000 espèces de champignons,
1000 espèces d’invertébrés dont les vers de terre, principaux acteurs de la fertilité des sols.
Un sol sain compte une douzaine d’individus par m3. (Sciences et Avenir L’intérêt du "non labour"confirmée, Par Loïc Chauveau le 09.10.2016)

 

  • Pollinisation

Les végétaux peuvent largement favoriser le maintien et le développement de nombreuses espèces de pollinisateurs, qui jouent un rôle indispensable pour la reproduction des espèces végétales sauvages et des cultures.

Coût sociétal : 153 milliards d’Euros par an= valeur du rôle de pollinisation par les abeilles dans le monde.

Les sols sont au cœur de grands enjeux planétaires : de grandes menaces sont à l’ordre du jour, par diverses pressions naturelles ou anthropiques. Telles que : artificialisation, érosion, extraction, glissements de terrain, etc. 

  • Détoxification et dégradation des déchets

Il peut s’agir notamment d’autoépuration, de détoxification en fixant les polluants.

  • Régulation des risques naturels

Les végétaux urbains peuvent notamment contribuer à la régulation des inondations et dans certains cas particuliers contribuer à réguler des risques de glissement de terrain.


Services d’approvisionnement :

 

  • Fourniture de nourriture : fruits notamment, de plus la diversité biologique des forêts stimule la productivité agricole et agit en faveur de l’autonomie alimentaire.

« Ceci est notamment lié à la présence d’espèces pollinisatrices que l’on retrouve dans les forêts, ainsi qu’au
rôle de barrière contre les invasions que jouent les forêts. » La diversité des études publié par Biological Conservation

  • Fourniture de matériaux : principalement du bois, d’humus.

Les sols fertiles sont rares sur Terre et la forêt en est un contributeur exceptionnel.

  • Fourniture de ressources ornementales, paysage, fleurs ou fruits,

La surface de sols où la vie peut se développer est infime à l’échelle de la planète. La capacité de renouvellement du sol est limitée : pour former un cm de sol, il faut 200 ans à plusieurs milliers d’années. (CF ADEME L’avenir des sols en 10 questions)

Coût sociétal : Le coût de l’inaction et de la dégradation des services rendus par les sols est estimé à l’horizon
2050 à  7% du PIB mondial par an (Braat et ten Brink, 2008)

  • Services à dimension culturelle : support d’activités culturelles, mais également de valeurs spirituelles ou symboliques, de systèmes de connaissance, de valeur ou d’éducation et d’héritage culturel, d’inspiration, de valeurs esthétiques, de sentiment d’appartenance.

 

  • Services à dimension de loisirs : tourisme, sports, etc.

“Pour ce qui est de l’avenir, il ne s’agit pas de le prévoir, mais de le rendre possible” A. de St Exupéry